Aller au contenu principal

Mérite du CIQ: un prix est remis au dentiste André Phaneuf

22 novembre 2018

Dentiste depuis 1974 et engagé à l’Ordre des dentistes du Québec (ODQ) depuis 1988, Dr André Phaneuf a certainement un parcours riche qui mérite d’être mis en lumière. Le prix Mérite du CIQ qu’il a reçu lors de l’assemblée générale annuelle de l’Ordre en novembre 2018 lui a été remis pour son apport majeur dans les domaines de l’enseignement, de l’éthique et de l’évaluation des compétences des dentistes.

Titulaire d’un doctorat en médecine dentaire de l’Université de Montréal ainsi que d’une maîtrise en droit de la santé du même établissement depuis 1998, Dr Phaneuf travaille en pratique privée depuis 45 ans. En plus d’être chargé de cours depuis 1995 à l’Université de Montréal, il agit également à titre de dentiste expert à la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) depuis 1994, de coordonnateur d’évaluation concernant les compétences cliniques au Bureau national d’examen dentaire du Canada (BNED) et de Fellow à l’American College of Dentists depuis 2010.

 

L’éthique comme fondement

Homme manuel qui aime les sciences, Dr Phaneuf a été clinicien à la Faculté de médecine dentaire de l’Université de Montréal durant les premières années de sa carrière, ce qui lui a permis d’être en contact avec les gens de la profession et de l’Ordre. « Au début des années 1980, j’ai été appelé à participer à des comités, et cela a toujours été en augmentant », se rappelle Dr Phaneuf, qui accorde une importance capitale à la qualité de la pratique.

Ayant un grand intérêt pour l’éthique, il s’est toujours engagé pour apporter cette dimension importante à la profession. « C’est moins connu parce que c’est moins coercitif que le droit. C’est personnel, mais c’est l’éthique qui nous guide le plus dans nos décisions », affirme-t-il, en sa qualité de membre du comité de discipline de l’ODQ durant 7 ans et du comité d’éthique et de déontologie durant 4 ans.

Selon Dr Phaneuf, le principe de la protection du public part de l’éthique. Par exemple, il s’est impliqué de nombreuses années au BNED sur le comité de vérification des compétences des dentistes étrangers qui souhaitent pratiquer au Canada. « On revient toujours à la protection du public. Le processus pour accorder un droit de pratique est très sérieux. On n’est pas là pour empêcher les dentistes d’entrer au pays, on est là pour s’assurer que ceux à qui on décerne un permis sont au même niveau que nos finissants universitaires », explique-t-il.

Ses engagements et ses études en droit de la santé ont été des expériences fort enrichissantes. Dr Phaneuf considère avoir découvert une perspective différente de la profession. « Ça nous amène à prendre conscience plus profondément du système professionnel, du rôle du professionnel et de ses obligations pour avoir un permis de pratique. Il doit faire ce qu’on attend de lui, basé sur l’éthique et la déontologie professionnelle », affirme le maître de stage pour l’ODQ depuis 2013.

 

Former les prochains dentistes

Vice-doyen associé aux affaires cliniques et directeur des cliniques de la Faculté de médecine dentaire de l’Université de Montréal, Dr Phaneuf a connu une riche carrière dans l’enseignement de l’éthique et du professionnalisme aux étudiants du 2e et du 3e cycle durant de nombreuses années. « Lorsqu’on suit un cours d’éthique, de bioéthique ou de droit, on n’est définitivement plus la même personne. On voit les choses différemment, et c’est la beauté de la chose », illustre-t-il.

De plus, Dr Phaneuf rappelle souvent aux étudiants qu’être un professionnel est aussi synonyme, dans la mesure du possible, d’engagement dans son milieu pour faire avancer et évoluer la profession. En somme, il a été un acteur marquant dans la qualité de la pratique et la formation des futurs dentistes.

Le Conseil remercie La Personnelle, assurances générales associée au CIQ à titre de commanditaire officiel de la production et de la remise du Mérite du CIQ.

FERMER X MEMBRES