Aller au contenu principal

Le Prix du CIQ 2016 décerné à Rose-Marie Charest, psychologue

7 juin 2016

Le 13 mai dernier, le Prix du CIQ 2016 a été décerné à Rose-Marie Charest, psychologue, à l’occasion du diner annuel du CIQ.

Ce prix souligne la contribution remarquable d’une ou d’un professionnel à l’avancement de sa profession ainsi qu’au développement et au rayonnement du système professionnel québécois.

Une carrière riche au service du public

Mme Charest est inscrite au tableau de l’Ordre des psychologues du Québec depuis 1980. Elle a commencé sa carrière comme psychologue clinicienne et pratique la psychothérapie individuelle et de groupe.

Dès 1984, elle devient superviseure chargée de la formation pratique et coordonnatrice des stages et internats au secteur clinique du Département de psychologie de l’Université de Montréal.

En 1996, elle s’implique au conseil d’administration de son ordre. En 1998, elle accède à la présidence, fonction qu’elle occupera jusqu’en 2015. Ces dix-sept années sont marquées par de nombreuses réalisations plus que dignes de mention. Parmi les plus notables, il faut souligner sa participation aux rencontres pour un Accord de reconnaissance mutuelle en vertu de l’entente France-Québec.

Elle a également joué un rôle déterminant dans les travaux entourant le projet de loi 21 qui ont conduit à une réglementation encadrant la psychothérapie et à la réserve d’activités dans le secteur de la santé mentale et des relations humaines.

Mme Charest a également dirigé l’Ordre dans le processus d’augmentation de l’exigence quant au diplôme universitaire permettant de devenir psychologue, qui est passé de la maîtrise au doctorat en psychologie.

Mme Charest a été membre du comité exécutif du CIQ de 1999 à 2004.

Une communicatrice hors pair

S’étant rapidement découvert un talent et une passion pour les communications, Rose-Marie Charest a mis sa vaste expérience pratique de la psychologie au bénéfice de l’ensemble de la population québécoise.

Par exemple, pendant près de dix ans, elle a participé à des émissions de radio et de télévision à Radio-Canada, où elle a traité de divers phénomènes humains et de sujets d’actualité toujours sous l’angle de la psychologie. En 2012-2013, elle a coanimé, avec Gildor Roy, le magazine  La télé sur le divan.

Mme Charest est également une auteure prolifique. En 2003, elle a publié Avec psychologie, issu de ses chroniques radiophoniques. Elle est l’auteure de La dynamique amoureuse, publié au Québec en 2010 et en France en 2011. En 2012, elle a publié Oser le couple, également paru en France et au Québec. Elle a également participé à de nombreux ouvrages dont La planète des hommes et La soif du bonheur qui ont aussi fait l’objet de séries radiophoniques sur les ondes de Radio Canada.

Mme Charest a figuré à la liste des Femmes de l’année du magazine Châtelaine, reçu la Médaille d’honneur de l’Université de Montréal pour son rayonnement professionnel ainsi que le Prix Contributions remarquables à la pratique de la psychologie décerné par la Société canadienne de psychologie.

Un plaidoyer pour les professions réglementées

Mme Charest a reçu le Prix du CIQ sous les applaudissements nourris des convives. Elle a ensuite profité de la tribune qui lui était offerte pour livrer une allocution passionnée et engagée, à son image.

Ses propos ont reflété sa grande compréhension de la réalité des ordres et des professionnels. Elle a notamment fait mention du lien étroit qui existe entre les compétences professionnelles et la confiance en soi. « La confiance en soi, ça se bâtit à coups de compétences réelles. Le professionnel qui se sent compétent connait aussi les limites de ses compétences. L’Ordre joue un rôle fondamental là-dedans », a-t-elle déclaré.

Mme Charest a aussi profité de l’occasion pour exprimer toute la valeur qu’elle accorde à la mission première des ordres professionnels qui est d’assurer la protection du public. Elle a rappelé aux gens présents que lorsque les ordres se dotent de conditions d’admission rigoureuses, offrent de la formation continue ou font de l’inspection professionnelle, ils s’occupent de leurs membres en soutenant la qualité de leur pratique. Et en même temps, les ordres réalisent ainsi leur mission de protection du public. Ce qui lui fait dire que, selon elle, « il n’y a pas de contradiction entre aider nos membres et protéger le public. »

Conférencière réputée pour sa capacité d’aborder un grand nombre de sujets dans un langage pédagogique et parfois même humoristique, Mme Charest aime être reconnue comme « La psychologue qui parle au monde », titre que lui a accordé le Magazine des diplômés de l’Université de Montréal.

Le Prix du CIQ

L’œuvre qui symbolise le Prix du CIQ est une médaille en argent massif.

La production de l’œuvre et sa remise bénéficient d’une commandite de prestige, celle de La Personnelle, assurances générales, une entité du Mouvement Desjardins.

FERMER X MEMBRES