Aller au contenu principal

Madame Diane Legault nommée présidente de l’Office des professions

14 décembre 2017

Montréal, le 14 décembre 2017 – Le Conseil interprofessionnel du Québec félicite madame Diane Legault nommée hier au poste de présidente de l’Office des professions du Québec (OPQ) et lui offre sa pleine collaboration. La présidente du Conseil interprofessionnel, madame Gyslaine Desrosiers, tient à souligner le caractère historique de cette nomination alors que madame Legault est la première femme à occuper cette fonction névralgique pour le système professionnel québécois.

«C’est un autre plafond de verre qui vient de se rompre, s’est réjouie madame Desrosiers. L’Office existe depuis 1973, il allait de soi qu’une femme prenne éventuellement sa direction surtout en considérant que plus de 60% des membres d’ordres professionnels sont des femmes. »

Ancienne présidente du Conseil interprofessionnel du Québec et de l’Ordre des dentistes du Québec, madame Legault est une personne rassembleuse et une excellente vulgarisatrice. Elle a également été députée à l’Assemblée nationale et est professeure invitée à l’Université Laval, autant d’atouts qu’elle pourra mettre au service de l’OPQ et du système professionnel.

Madame Legault sera épaulée dans ses fonctions par monsieur Claude Leblond, ancien président de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec et ancien secrétaire du Conseil interprofessionnel. Homme de cœur et de convictions, monsieur Leblond a été nommé vice-président de l’Office des professions.

Délais de traitement réglementaire

Plusieurs grands travaux sont actuellement sur la table de l’Office des professions. En tête de liste, le Conseil incite la nouvelle présidente de l’OPQ à mettre rapidement sur pied une stratégie afin de dénouer l’impasse réglementaire qui paralyse actuellement les ordres professionnels québécois.

Un ordre professionnel tire une bonne partie de sa capacité d’action, pour la protection du public, des règlements qu’il produit et qui sont approuvés par l’OPQ et le gouvernement du Québec. Plus de 200 règlements issus des ordres professionnels sont actuellement en attente de traitement par l’Office des professions.

Mise en œuvre de la Loi 11

Adoptée en juin dernier, le projet de loi no 98, Loi modifiant diverses lois concernant principalement l’admission aux professions et la gouvernance du système professionnel, amène son lot de changement pour les ordres professionnels québécois. Devenu la Loi 11 à son adoption, cette pièce législative doit maintenant être mise en application et l’Office des professions aura un rôle central à jouer pour y arriver.

Les membres du Conseil souhaitent passer à la vitesse supérieure dans la mise en œuvre de cette première phase de la réforme des lois professionnelles afin de passer à la suivante. Pour se faire, l’Office des professions doit produire une série de guides d’application des éléments contenus dans la nouvelle loi.

À propos du Conseil

Le Conseil interprofessionnel du Québec regroupe les 46 ordres professionnels qui comptent, au total, plus de 390 000 membres. Il est la voix collective des ordres sur des dossiers d’intérêt commun et agit à titre d’organisme-conseil auprès du gouvernement.

FERMER X MEMBRES